Dynamiques de la marginalité : l’héroïsme féminin dans l’espace narratif lesbien

Estelle Faye, Les Seigneurs de Bohen, Rennes : Critic, 2017.

Je suis très heureuse de pouvoir mettre à disposition l’article issu de ma première communication en colloque, entre la publication en ligne il y a quelques temps déjà, et l’envoi des exemplaires papier incessamment sous peu. C’était à Rennes, dans le cadre du colloque « Espaces Imaginés » organisé par le Laboratoire des Imaginaires, en mars dernier déjà…

Vous trouverez l’article ici : « Dynamiques de la marginalité : l’héroïsme féminin dans l’espace narratif lesbien ».

Résumé : Cet article propose d’analyser Les Seigneurs de Bohen d’Estelle Faye (2017) au prisme des approches féministes de la narratologie, afin de réfléchit à la façon dont le sujet lesbien transgresse les frontières du genre et agrandit ainsi l’espace traditionnellement accordé aux personnages féminins. On s’intéressera notamment à la construction des personnages hors du regard masculin, ainsi qu’à l’inscription du désir féminin dans le processus narratif à travers la remise en question de l’hétérosexualité. Il s’agira également d’envisager l’espace narratif lesbien comme un espace littéraire subversif permettant une refonte des structures binaires traditionnellement constitutives du récit — masculin/féminin, sujet/autre, actif/passif, etc.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search